• TER accéléré : des avantages pour les Franciliens également !

    TER accéléré : des avantages pour les Franciliens également !Après avoir interrogé pas mal de voyageurs franciliens,voici les avantages qu'ils notent pour ce projet :
     
    1 - Le TER va assez nettement plus vite que le RER C : entre Dourdan et Paris Austerlitz, le TER met actuellement 40 à 50 minutes contre 1h10 pour le RERC. Avec le gain de 22 minutes, le différentiel serait encore plus important.
     
    2 - Les voyageurs montent en nombre à Dourdan : en moyenne, deux fois par semaine, ils sont debouts. Rappelons qu'il n'y a qu'un seul train qui s'arrête à Dourdan (le 08h04). Avec un deuxième arrêt, un doublement des wagons, cela permettrait de prendre plus de voyageurs franciliens, et qu'ils se rendent plus rapidement à leur travail.
     
    3 - Les travaux et la petite voie d'évitement permettraient de rendre le Reseau plus régulier (à la fois pour les RER C et les TER). Actuellement il y a d'importants retards.
    4 - Le confort du TER est supérieur (plus confortable, moins d'arrêts, moins de secousses...). Le TER est apprécié des franciliens.
     
    5 - Une demande d'un train plus tôt. Le TER qui part de Chateaudun à 06h15 passerait vers 07h-07h05 à Dourdan. Il complèterait l'arrêt de 08h04. La demande de plus de navettes des franciliens est important (actuellement, ils ont à l'aller le 08h04 et au retour (au départ de Paris Austerlitz) le 19h11. Soit un seul aller-retour par jour. Avec une plus grande fréquence, ils auraient ainsi plus souvent le TER (qui fait office de RER accéléré).
     
    6 - La voie d'évitement au niveau de Breuillet-Village serait une forme de Back-up (en plus d'être une voie de dépassement) pour les RER C et les TER. C'est à dire que lorsqu'il y a une panne, les retards sont importants (2h certaines fois), car il faut une locomotive pour extirper le train de la zone Dourdan-Brétigny. Ce backup serait ainsi très utile pour une réparation passagère.
     
    7 - Il y aurait encore plus de franciliens qui monteraient dans le train pour gagner le centre Paris, à la fois en jouant sur le gain de 22 minutes et sur la fréquence d'arrêt quotidienne des trains. En réalité, c'est également un moyen de désenclaver tourte la partie autour de Dourdan (y compris quelques communes dans les Yvelines) et de la rapprocher de Paris à raison de 2, 3 ou 4 allers-retours par jour entre Dourdan et Paris Austerlitz. En 20-25 minutes, ces franciliens auraient la possibilité de se rendre et de revenir de Paris plusieurs fois par jour.
     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :