• Hôpital de Châteaudun

    L'hôpital public de Châteaudun est infiniment précieux dans le Sud de l'Eure-et-Loir. Il répond à un besoin fort dans notre bassin de vie, au niveau du Dunois et plus largement.

    On ne s'engage pas dans la sphère hospitalière sans passion. Médecins, soignants, personnes techniques, personnels de restauration, personnels de direction... Plus de 100 métiers peuvent être présents au sein de l'hôpital public.

    Or, notre pôle de santé de Châteaudun a besoin de regarder vers l'avenir et d'avoir de belles ambitions. Nous souhaitons mettre en avant au moins
     trois points :
    1) Nous avons apprécié l'ambition de développement au niveau de la chirurgie ambulatoire mis en avant en Janvier 2017. Nous devons développer significativement l'ambulatoire dans le Dunois.

    2) Nous avons retenu l'ambition concernant la gériatrie (passage de 24 à 30 lits, soit + 25 %), nous aimerions que le personnel (aide-soignantes, infirmières...) soit consulté, écouté afin de préciser au mieux les besoins en termes de personnels et au service de la plus grande humanité possible vis à vis des personnes présentes dans le service. Rappelons que dans le service de médecine gériatrique, la moyenne d'âge se situe autour de 90 ans.

    Il en va de même des fonctions supports (service de restauration...). Nous sommes attentifs.

    3) Nous aimerions que soit dessinée également une ambition forte de la part de la direction s'agissant de notre maternité de Châteaudun, à laquelle nous tenons beaucoup. Celle-ci a vu une progression de ses naissances de 3 % au cours de l'année 2016 pour atteindre 422 naissances. Nous nous en félicitons, car nous disposons d'un bassin de vie de plus de 60 000 habitants, justifiant de la nécessité d'une maternité de proximité.
     
    Des axes stratégiques pourraient être dessinés et présentés. Nous avons de bons professionnels dont les sages-femmes, un plateau de qualité, une démographie qui progresse fortement en Eure-et-Loir (433 000 habitants aujourd'hui avec une projection à 500 000 habitants d'ici deux décennies environ).

    Nous devons rechercher à attirer des professionnels de santé en nombre suffisant pour la maternité de Châteaudun, à baisser le taux de fuite sur l'ensemble du Sud de l'Eure-et-Loir, en développant des liens forts avec la médecine de ville (avec les Maisons de Santé Pluriprofessionnelles et/ou la médecine de ville de Châteaudun, Bonneval, Cloyes les Trois Rivières, et plus largement Brou, Orgères-en-Beauce, Beauce-la-Romaine, Sancheville, Arrou...).


    Des journées portes ouvertes de la maternité peuvent également être organisées. Des échanges réguliers avec les professionnels de santé (médecins, infirmières, sages-femmes...) du territoire peuvent être mis en place.

    Nos avons bien entendu les mots des directeurs en janvier dernier : recherche d'une hausse de l'activité ; avoir des projets et des ambitions pour l'avenir, car c'est le moyen d'avancer pour notre maternité, notre hôpital et notre territoire.

    Dans cette optique, l'évolution du service de pédiatrie pourrait être examinée avec des spécialistes assurant un service en alternance entre leur cabinet et l'Hôpital.

    Nous aurions aussi besoin d'un service de gastro-entérologie  renforcé, plus étoffé, pour offrir des prises en charge plus exhaustives.

    Enfin, la prise en compte de la douleur doit faire l'objet de toutes les attentions et doit être optimisée.
    N'oublions pas le service des Urgences, le Service Mobile d'Urgence et de Réanimation, et l'Unité de Surveillance Continue qui s'installe aux urgences en ce début du mois de février 2017, des services très importants auxquels nous devons accorder la plus grande attention.

    Nous sommes optimistes, nous serons vigilants.


    Fabien VERDIER,
    Conseiller régional
    Conseiller municipal de Châteaudun et communautaire du Grand Châteaudun
     
    Claudine BADUFLE,
    Conseillère municipale de Châteaudun 
     
    Laurent BRIAND,
    Conseiller municipal de Châteaudun 

    Rémi COLAS,

    Conseiller municipal de Châteaudun

     


    votre commentaire
  •  

    Anne Leclerc, vice-présidente déléguée à la santé, et Fabien verdier ont rendu visite aux maisons de santé pluridisciplinaires de Châteaudun et Bonneval ainsi qu'à l'institut en soins infirmiers de Châteaudun.

    lien vers l'article de radio intensité

    Les financements santé par la région

    La MSP de Châteaudun

    La MSP de Bonneval

    La santé dans notre territoire: une péoccupation essentielle de la Région


    votre commentaire
  • Communique de presse de François BONNEAU et Fabien VERDIER

    Mercredi 19 mars 2014

     

    Le Président de la Région Centre lance le projet de reconstruction-rénovation

    de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) de Châteaudun

     

    Dans le cadre de la campagne municipale, François BONNEAU (Président de la Région Centre) est venu soutenir Fabien VERDIER, Candidat à la Mairie de Châteaudun. Lors de cette 6ème réunion publique organisée par le candidat, beaucoup de sujets ont été abordés et ont permis des échanges nourris avec les participants en matière de développement économique, de l’avenir de la ligne ferroviaire Châteaudun- Paris, de tourisme, de culture et de santé.

    Concernant la santé et les besoins pour Châteaudun, François BONNEAU a annoncé des engagements structurants pour la ville de Châteaudun. Il a annoncé - au côté de Fabien VERDIER et de sa liste « Châteaudun 2020 » et devant plus de 110 personnes - son engagement à la rénovation ou la reconstruction de l’IFSI. Ce dernier constitue un centre de formation (post-baccalauréat pour les infirmières) clé pour Châteaudun et pour la santé dans le Dunois. Il forme chaque année grâce à ses professionnels et des formateurs de qualité des infirmières et des aides-soignantes.

    Les élus régionaux ont en effet donné leur feu vert au lancement des études qui déboucheront sur la rénovation ou la reconstruction de l’IFSI. Actuellement logé rue de la Madeleine dans des locaux trop étroits, anciens et usés (difficulté de chauffage, intempéries…), l’IFSI méritait un nouvel investissement et de nouveaux locaux. La Région Centre s’est engagée dans cette voie.

    Cela permettra également d’agrandir ce centre de formation, de lui donner des locaux appropriés aussi bien pour les élèves que pour les formateurs. Le nombre d’élèves pourra également être revu à la hausse et confirme la forte attractivité de Châteaudun en matière de formation en soins infirmiers. Grâce à ce nouvel investissement, Châteaudun s’engage résolument dans l’avenir avec un pôle de formation dans le domaine de la santé de 1er plan.

     

    François BONNEAU et Fabien VERDIER


    votre commentaire
  • Communique de presse de François BONNEAU et Fabien VERDIER

    Mercredi 19 mars 2014

     

    Le Président de la Région Centre lance le projet de reconstruction-rénovation

    de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) de Châteaudun

     

    Dans le cadre de la campagne municipale, François BONNEAU (Président de la Région Centre) est venu soutenir Fabien VERDIER, Candidat à la Mairie de Châteaudun. Lors de cette 6ème réunion publique organisée par le candidat, beaucoup de sujets ont été abordés et ont permis des échanges nourris avec les participants en matière de développement économique, de l’avenir de la ligne ferroviaire Châteaudun- Paris, de tourisme, de culture et de santé.

    Concernant la santé et les besoins pour Châteaudun, François BONNEAU a annoncé des engagements structurants pour la ville de Châteaudun. Il a annoncé - au côté de Fabien VERDIER et de sa liste « Châteaudun 2020 » et devant plus de 110 personnes - son engagement à la rénovation ou la reconstruction de l’IFSI. Ce dernier constitue un centre de formation (post-baccalauréat pour les infirmières) clé pour Châteaudun et pour la santé dans le Dunois. Il forme chaque année grâce à ses professionnels et des formateurs de qualité des infirmières et des aides-soignantes.

    Les élus régionaux ont en effet donné leur feu vert au lancement des études qui déboucheront sur la rénovation ou la reconstruction de l’IFSI. Actuellement logé rue de la Madeleine dans des locaux trop étroits, anciens et usés (difficulté de chauffage, intempéries…), l’IFSI méritait un nouvel investissement et de nouveaux locaux. La Région Centre s’est engagée dans cette voie.

    Cela permettra également d’agrandir ce centre de formation, de lui donner des locaux appropriés aussi bien pour les élèves que pour les formateurs. Le nombre d’élèves pourra également être revu à la hausse et confirme la forte attractivité de Châteaudun en matière de formation en soins infirmiers. Grâce à ce nouvel investissement, Châteaudun s’engage résolument dans l’avenir avec un pôle de formation dans le domaine de la santé de 1er plan.

     

    François BONNEAU et Fabien VERDIER


    votre commentaire