• Article TourMag - Pour un Petit aéroport à Châteaudun

     En Eure-et-Loir, Châteaudun veut son "petit aéroport"

     Un nouveau Paris-Vatry ?

     Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Imprimer Imprimer    Partager cet article Partager cet article

     

    Rédigé par Pierre Georges le Jeudi 5 Avril 2018
     
    N.B : TourMaG.com, est le 1er portail des professionnels du tourisme francophone. TourMag est le 1er journal des pros du tourisme depuis 1998.

     

    En Eure-et-Loir, à environ 130 km au sud-ouest de la capitale, la petite commune de Châteaudun rêve de transformer son ancienne base militaire en un aéroport civil.


    Vue aérienne de l'aéroport militaire de Châteaudun © Capture d'écran
    Vue aérienne de l'aéroport militaire de Châteaudun © Capture d'écran
     
    "Nous avons une pépite inutilisée", lance Fabien Verdier, conseiller municipal (sans-étiquette) de Châteaudun (Eure-et-Loir, 130 km de Paris) et conseiller régional, en évoquant son projet de "petit aéroport" qu'il rêve de voir se développer sur la base aérienne de sa commune.

    Seulement, un ou deux avions militaires par semaine y atterrissent. "C'est comme si on avait une autoroute, mais qu'une seule voiture y circulait chaque semaine", résume l'élu.

    Ouverte en 1934, la base aérienne, qui comptait jusqu'à 1300 hommes, n'est occupée actuellement que par 300 militaires, et son affectation civile lui a déjà été délivrée.

    "Nous aimerions débuter des activités mixtes, en développant une vraie plateforme aéronautique civile et en attirant activités de maintenance ou école de pilotage", confie le conseiller municipal.

    Un vecteur d'emploi

    Avec une piste de 2,5 km de long sur 45m de large, une tour de contrôle opérationnelle, un héliport, le tout à une heure du sud francilien : le site ne manque en effet pas d'atouts pour attirer les activités aéro-industrielles.

    Car le but premier de ce projet lancé en 2016 à l'initiative des habitants est bien là : attirer PME et activités aéronautiques pour créer des emplois "directs et pérennes, pour redynamiser la région", en difficulté économique, indique Fabien Verdier. "Ici, une maison avec jardin ne coûte que 130 000 euros", sourit-il.

    Mais l'élu local veut voir plus large. "L'aéroport servirait à la fois le Dunois et l'ensemble de l'Eure-et-Loir, ainsi que la région des Châteaux de la Loire, en passant par Versailles, Rambouillet, Maintenon (Vallée Royale de l'Eure), Chartres, le Perche...", peut-on lire dans une invitation à une réunion publique donnée en février.

    ["Il y a un fort potentiel pour capter un trafic tourisme, mais aussi affaires pour les habitants du sud de l'Île-de-France"]i, ajoute Fabien Verdier. "Nous pourrions par exemple nous positionner sur des lignes vers l'Europe du Nord ou Centrale", imagine-t-il, assurant que deux compagnies d'aviation d'affaires seraient déjà intéressées pour se poser à Châteaudun.

    Un nouveau Paris-Vatry ?

    En beaucoup de points le projet rappelle celui de Paris-Vatry, situé en Champagne, à quelque 150 km à l'est de Paris, et tentant depuis plusieurs années de faire vivre des lignes régulières. "Nous sommes plus proches de Paris, et mieux placé, car côté Yvelines et Hauts-de-Seine", veut croire Fabien Verdier.

     
    "Plus de 92% des citoyens de Châteaudun soutiennent ce projet", assure-t-il enfin. "Il n'y a personne à exproprier. Il convient simplement de transformer cet espace, en passant du militaire au civil".

    Affaire à suivre.

     

    Lu 999 fois

     

     

    1 2 3 4 5 Votre note : 5
     
     
     
     

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :