•  

    Les biens fonciers et terrains disponibles dans notre Région Centre-Val de Loire :

    => https://www.settingup-centrevaldeloire.fr/

     

    Un exemple à Châteaudun : https://www.settingup-centrevaldeloire.fr/consultez-les-offres/11158-11158-chateaudun

     

     


    votre commentaire
  •  

    => Article L'Express (Hebdomadaire) - Développement du Petit aéroport civil de Châteaudun :

    Télécharger « Article L'Express Petit aéroport civil de Châteaudun Janvier 2019.pdf »

     

    J'avais sollicité L'Express pour mettre en avant notre potentiel aéronautique et notre plateforme de 450 hectares avec sa piste de 2,7 kms de long. Il s'agit de notre principal atout stratégique pour bâtir l'avenir de notre territoire.

     

    La priorité du projet, c'est de créer des emplois à Châteaudun et dans le Dunois.

     

     

    #Emplois

    #Châteaudun


    votre commentaire
  • => Téléchargez la Tribune :  Télécharger « Tribune Tenir la promesse démocratique Janvier 2019.pdf »

     


    votre commentaire
  • Bonjour,


    - WPD (entreprise évoluant dans le champ des énergies renouvelables) est prête à s'engager sur un développement raisonné en faveur de l'éolien dans notre territoire.
    - Cela génère au moins 10 M€ de revenus pour notre territoire sur 20 ans (25 K€ de recettes fiscales par éolienne et par an pour une puissance de 4 MW ; 20 K€ de recettes fiscales par éolienne et par an pour une puissance de 3 MW). 
    - Cela permet un fort cash-flow (plusieurs millions d'euros) pour notre territoire, permettant de financer notre avenir.
    - Les éoliennes peuvent être positionnées, comme cela est souhaité par les élus, à Arrou, Chatillon-en-Dunois, Yèvres, Gohory...
    Merci.
    Bien à vous,


    Fabien Verdier




    Complément BayWa r.e. (centrale solaire) : http://www.fabienverdier.com/engagement-de-la-societe-baywa-r-e-revenus-financiers-recurrents-pour--a147469020

    => Soit 96 M€ en 40 ans (2,4 M€ par an, en loyer et en IFER), plus une baisse de 5 % du prix de l’électricité pour les Dunois et les entreprises du Dunois.



     


    From: Julie Signorini 
    Subject: Radar militaire de Châteaudun et potentialités de développement
    To: fabienverdier.eureetloir@gmail.com



    Bonjour Monsieur Verdier,

     

    Suite à notre discussion d’hier après-midi, je vous prie de trouver ci-joint quelques éléments d’information sur le potentiel de développement de l’éolien sur la Communauté de Communes du Grand Châteaudun. 

        

    Aujourd’hui, la présence du radar militaire de Châteaudun vient contraindre le développement éolien sur le territoire de la Communauté de Communes. Toute implantation est interdite sur un rayon de 20km et très limitée entre 20 et 30km.   

    En cas de suppression de ce radar militaire, de nouvelles perspectives de développement éolien pourraient s’ouvrir.   

    En prenant en compte la suppression du radar, et en imaginant un développement cohérent et raisonné à l’échelle du territoire, nous avons identifié un potentiel d’implantation d’a minima 25 éoliennes.   

        

    Concernant la fiscalité, selon les taux actuels de la CCGC :   

    • une éolienne de puissance unitaire 3MW rapporterait environ 20 000€/an à l’intercommunalité ;   
    • une éolienne de puissance unitaire 4 MW rapporterait environ 25 000€/an à l’intercommunalité.   

    Ainsi, un parc éolien de 25 éoliennes de 3MW, en exploitation pendant 20 ans, rapporterait au total : 25*20 000*20= 10 millions d’euros à l’intercommunalité, uniquement via la fiscalité. Ce qui représente une véritable opportunité économique pour le territoire. 

        

    Je demeure à votre disposition pour toute question,    

    Cordialement,   

        

    Julie Signorini,

    Chef de projets 


       

        


       

    wpd S.A.S.
    32-36 rue de Bellevue 
    92100 Boulogne-Billancourt
     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

       

    Bonjour, 

    Pour votre information, une Licence professionnelle (en apprentissage, intitulée "Management et Gestion des Organisations") au Lycée Émile Zola de Châteaudun a ouvert, en partenariat avec l'IUT et l'Université d'Orléans.

    Vous trouverez les différents éléments relatifs à cette ouverture, en cliquant sur le lien suivant : http://www.fabienverdier.com/licence-professionnelle-bac-3-cite-scolaire-emile-zola-de-chateaudun-e-a149146308.

    Je me suis beaucoup impliqué pour l'ouverture de cette Licence professionnelle, car elle permet d'accroître le niveau de formation dans le Dunois et le Sud du département, d'amorcer une croissance endogène dans notre territoire, de proposer une offre de formation de niveau baccalauréat + 3 à Châteaudun (évitant ainsi un départ trop important de nos jeunes (après le BTS "Gestion de PME") à Paris ou ailleurs), de former des jeunes à des fonctions d'encadrement de proximité (BU, Business Unit), de renforcer l'attractivité de notre territoire...

    Nous avons désormais 7 BTS (Bac + 2) à Châteaudun et 1 Licence Professionnelle (Bac + 3), soit 8 formations post-baccalauréats (+ l'école d'infirmière (IFSI)).

    Merci ! 

       

    Bonnes journée, 

       

    Fabien Verdier


    votre commentaire
  •  

    Plateforme aéronautique de #Châteaudun

    Bonjour,
    Voici deux atouts majeurs que nous avons à Châteaudun (et en Beauce) et que nous devons mettre en avant :

    1 - Des Hangars (de 5 000 m2), des bureaux (plus de 100), ds chambres (tout confort, plus de 120) sont disponibles et non utilisées à Châteaudun.
    => Capacité d’accueil de plusieurs semaines à plusieurs mois sur le site de 400 hectares.
    Foncier peu onéreux à Châteaudun et autour (8-10€ HT / m2) ;
    => Lien : https://lnkd.in/gGDAXCG

    2 - Grand bassin de compétences aéronautiques (mécaniciens, pilotes…) : triangle d’or en Beauce avec Châteaudun (Eure-et-Loir) / Bricy (Loiret) / Etampes (Essonne)). Nous disposons de plusieurs centaines d’experts, de pilotes, de mécaniciens aéronautiques… (actifs ou jeunes retraités) dans ce triangle géographique.

    Merci.

    Bonne journée !

    Fabien

    #Compétences
    #Aéronautiques
    #Mécaniciens
    #Pilotes
    #Avions
    #Aeronefs
    #MRO
    #Maintenance
    #Pilotage
    #Formations
    #Ecoles

    #EMPLOIS

    #Châteaudun
    #Beauce
    #Étampes
    #Bricy
    #ToussusleNoble

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour,

    Nous plaidons pour le développement d'un Petit aéroport civil à Châteaudun, avec l'ensemble des valences et notamment les activités "Bords de piste" (fabrication de pièces d'avions ou de sous-ensembles, école de pilotage, maintenance aéronautique, drones...).

    La France et notre région sont sous-capacitaires (notre offre est très inférieure à la demande) dans la filière aéronautique.

    Voici quelques exemples : il y a 600 000 pilotes d'avions à former dans le monde d'ici 15 ans (cela sera fait au Mexique, en Asie ou ailleurs, si nous ne faisons rien) ! Nous manquons également de maintenance aéronautique en France. Certains aéronefs civils sont actuellement au sol, faute de maintenance aéronautique.

    La demande croit très très fortement. Sur toute la chaîne de valeur aéronautique : fabrication de pièces d'avions (ou de sous-ensembles)*, formation de pilotes, MRO (Maintenance, Repairs, Operations)... Or l'offre française ne croît pas suffisamment.

    => Il faut augmenter nos capacités. Nous sommes cruellement sous-capacitaires.

    Voici un autre exemple : les compagnies aériennes auront besoin de près de 40.000 avions neufs au cours des 20 prochaines années !

    Nous menons actuellement et depuis de nombreuses années une politique malthusienne (comme pour les médecins avec le numerus clausus, crée en 1971). Nous allons le payer cruellement dans quelques années, en manquant à capter cette forte croissance européenne et mondiale.

     

    => La croissance attendue du trafic aérien de 4,8 % par an en moyenne au cours des 20 prochaines années, selon Boeing et de 4,5 % selon Airbus.

     

    L'offre française (les capacités françaises) sont et seront cruellement insuffisantes.


    Autre exemple : Air France forme déjà une petite partie de ses pilotes au Mexique.

    Pour mémoire, la 1ère balance commerciale excédentaire de la France découle de la filière aéronautique : + 20 G€ par an. Ce sont des excédents commerciaux annuels. nos exportations moins nos importations nationales dans le champ aéronautique sont très largement excédentaires.

     

    Nous pourrions voir ce chiffre baisser, si nous ne mettons pas en place un plan aéronautique (au niveau national et en région) pour booster notre offre (sur l'ensemble de la chaîne de valeur). Celle-ci, sur le plan de l'industrie et des services, est génératrice de très nombreux emplois (en CDI*, bien rémunérés, moins délocalisables, avec des brevets et de l'innovation, avions électriques (ex : E-FAN, Ascendance FT...).

    En 2015, le marché mondial de l'aéronautique s'élevait à 5 900 milliards de dollars.

    *Un ouvrier spécialisé perçoit 31 000 euros bruts de revenus par an à Châteaudun chez Zodiac Hyrdaulics.

    N'oublions pas que le France est la nation aéronautique (Louis Blériot, Jean Mermoz...) par excellence. Nous avons été pionniers dans nombre de domaines, nous devons le rester !


    Merci.

    Bien à vous,

    Fabien Verdier
    Tel. : 06 29 92 98 19




    * Il en va de même pour notre tissu de PME/ETI (Airbus, Thalès, Dassault, Safran en ont fortement besoin). Nous n'avons pas assez d'entreprises, qui ne sont pas en capacité de délivrer et qui ne sont pas en capacité de recruter des personnes formées dans l'aéronautique.

     

     

    N.B : "Airbus estime que le monde aura besoin de 37 390 avions neufs dans les vingt prochaines années.

    Toujours plus haut. Le marché aéronautique s'envole à des niveaux stratosphériques avec une demande mondiale estimée à 37 390 avions neufs, selon Airbus dans sa dernière étude 2018-2037, publiée vendredi 6 juillet. C'est 2 500 appareils de plus que le total estimé dans la précédente édition 2017-2036. «La flotte mondiale va plus que doubler dans les vingt ans à venir», souligne Éric Schulz, directeur général des ventes d'Airbus aviation commerciale. Ces nouveaux appareils représentent, au tarif catalogue, un total de contrats d'une valeur de 5 800 milliards de dollars !" (Article de presse, juillet 2018).

     

    #Emplois


    votre commentaire
  •  

    Quelques éléments synthétiques sur le Petit aéroport de Tarbes (65) :

    - Les vols commerciaux sont pour beaucoup des vols charters.
    - Il y a environ 138 emplois sur le site du Petit Aéroport de Tarbes !
    - Code APE (Activité principale exercée) : 52223Z. "Services auxiliaires des transports aériens."
    - "Plus de 80 destinations en Europe et dans le Monde sont desservies chaque année par environ 50 compagnies."

     

    Quelques chiffres clés sur les revenus et sur le résultat net :
    - Chiffre d'affaires = près de 10 M€ / an  (M€ = Millions d'euros)
    - Résultat net (RN) = + 330 000€ (en 2017, presque autant en 2016)

    - Capital social : 150 000€

    - Total Bilan (Actif ou Passif) : 5,6 M€ 

    - Total Fonds propre : 1,7 M€

    => La plateforme aéronautique est donc rentable (profit positif).

    Il y a en outre les effets indirects, induits, touristiques ou catalytiques. Et cela (ces effets), tant au niveau des emplois, des investissements, de la valeur ajoutée pour Tarbes et le territoire alentour.

    Il convient aussi d'additionner les emplois liés aux Activites "Bords de piste" : maintenance (MRO), école de pilotage, drones...

    - Propriétaire de la plateforme aéronautique : syndicat mixte "Pyrena", chargé d'attirer des entreprises aéronautiques dans le territoire.
    - Exploitant : Société d'Exploitation de l'Aeroport de Tarbes Lourdes Pyrénées (SEATLP). 
    - EDEIS (qui a fait une lettre d'intention pour l'aéroport de Châteaudun) gère et opère le Petit Aéroport de Tarbes.
    - En 2017, une DSP a délégué la gestion de l'aéroport au groupe EDEIS pour une durée de 12 ans.
    - Forme de société : SASU (= Société par actions simplifiée unipersonnelle).

     

    Lien : https://www.societe.com/societe/edeis-aeroport-tarbes-lourdes-pyrenees-509638433.html

     

     

    #Petitaéroport
    #Châteaudun
    #Emplois
    #Bordsdepiste

     

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour,

    Voici la proposition de de composition générale () pour la   de :

    Plan de composition générale (PCG) - Petit aéroport de Châteaudun

     

     

    Lien de téléchargement : Télécharger « PlanDeveloppement.jpg »

     

    =>  

     

     

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Une très belle publique (la 5ème !), dimanche 15 décembre au matin sur le développement du Petit   de .

    5ème Réunion publique - Développement du Petit aéroport de Châteaudun

     

    Des de pour la   () et des (prof, loisirs, ...) étaient présents. => Ils sont prêts à s'installer "dès demain" !

     


    votre commentaire
  •  

    Pour information.

    - Le site de l'EAR 279 (400 hectares) de va être cédé pour 1€ symbolique par l'Etat. Le Ministère des Armées vient de le confirmer. C'est un acquis.

     

    Le site de l'Ear 279 de #Châteaudun va être cédé pour 1€ symbolique par l'Etat

    - C'est un atout important pour la suite et la valorisation des projets à venir.

    Merci !

    Bien à vous, Fabien


    votre commentaire
  •  

    => Télécharger « IMPACT_ECO_DES_AEROPORTS.pdf »

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

     
    Nous vous invitons à notre 5ème réunion publique du dimanche 16 décembre 2018 à Châteaudun.
     
     

     
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 10h30.
    Lieu : Salle Gaston Couté  
    (8, Avenue du Général de Gaulle  28200 Châteaudun).

     



     
    - Vous trouverez ci-après quelques éléments du projet aéronautique et aéro-industriel que nous développons à Châteaudun, qui servirait à la fois le Dunois et l'ensemble de l'Eure-et-Loir, ainsi que la région des Châteaux de la Loire, en passant par Versailles, Rambouillet, Maintenon (Vallée Royale de l'Eure), Chartres, le Perche... Le volet touristique est important dans ce projet, et a pour ambition d'être générateur de revenus (PIB, Valeur ajoutée...) et de devises pour notre territoire.

    - Des avancées importantes ont été réalisées au cours des dernières semaines. Plusieurs acteurs aéronautiques (drones, école de pilotage, avion basé, un évènement à venir, maintenance aéronautique...) sont d'ores et déjà positionnés ; d'autres porteurs de projets sont prêts à intégrer le site aéronautique de Châteaudun.
     
    - Nous disposons d'un espace de 400 hectares, une piste de 2,3 kms de long et de 45 mètres de large, une tour de contrôle en bon état, un héliport, des taxiways de qualité... pouvant être utile à notre hôpital de Châteaudun.
     
     - Cette 5ème réunion publique nous permet de continuer à vous rendre compte et de vous informer sur ce projet : ses avancées, sa temporalité, son ambition...
     
    - Cette infrastructure aéroportuaire changerait le visage de notre territoire et serait un puissant levier d’attractivité et de dynamisme pour notre département d’Eure-et-Loir. Il nous permettrait d'attirer des PME et des emplois dans le département. Nous sommes notamment au cœur de la Cosmetic Valley (Chartres) et du Pôle Pharma (53 % de la production pharmaceutique française). Nous sommes aussi à un carrefour logistique : Poupry (besoins de fret/cargo), Luigny, Thivars, et au cœur de la Beauce, avec son immense potentiel en matière agro-alimentaire.
     
    - Il nous faut développer un Petit aéroport en développant cette plateforme aéronautique civile (et mixte au départ avec le Ministère des Armées). La croissance de cette infrastructure se fera naturellement et créera de nombreux emplois sur le territoire et le département : 1 000 emplois à Carcassonne (emplois directs, indirects, induits, touristiques).
     
    Plus de 92 % des citoyens de Châteaudun soutiennent ce projet. Il n'y a personne à exproprier. Il convient de transformer cet espace, en passant du militaire au civil. 
     
    - Des gestionnaires d'aéroport sont intéressés (EDEIS), des compagnies aériennes également (françaises et étrangères). Nous disposons également d'une lettre d'intention (LOI) pour effectuer les trajets réguliers en bus entre Pont de Sèvres (ou Vélizy (78)) et Châteaudun (sur le modèle de Beauvais, avec son arrêt à la Porte Maillot).
     
    - Nous avons également commencé avec des vols d'affaires et des conventions d’utilisation civile de la plateforme (Aero Success, Air DG, Hélifirst (hélicoptères), Flighty, Eagle Express) afin d'initier le mouvement. Il convient de poursuivre avec des activités "Bords de piste", aéro-industrielles et industrielles.
     
    Les Dunois sont très favorables à ce projet pour deux raisons :
    - La première, c'est que le Dunois est sinistré économiquement (plus de 800 logements vacants, plus de 17 % de chômage, un revenu médian de 17 900 euros par an par Dunois (ce qui nous place comme la 29 000ème commune la plus pauvre sur 32 000 en France (source : INSEE)...). Nous avons perdu en trente ans énormément d'industries : GSP, Flextronics (800 salariés), plus de 1 000 militaires, l'ETAMAT, Axéréal... Nous avons perdu près de 3 000 emplois en quelques décennies. Il nous faut les retrouver.
    - La seconde, c'est que Châteaudun dispose d'une tradition aéronautique très forte (militaire et civile). La base aérienne est présente depuis les années 1940. Les Dunois ont encore à cœur d'entendre et de voir des avions décoller et atterrir. De très nombreux Dunois ont fréquenté la base aérienne. 
     
    - Nous sommes au cœur d'une politique d'aménagement du territoire en Ile-de-France élargie (et au service de la France rurale et périphérique qui souffre fortement actuellement).
     
    => Châteaudun - dans cette Ile-de-France élargie - est la seule plateforme établie, de belle taille et de grande qualité (de Rouen à Provins, en passant par Le Mans, l'Eure-et-Loir, Orléans, l'Yonne, la Seine-et-Marne).


    Vous trouverez de nombreux éléments (téléchargeables et imprimables) sur le projet ici : http://www.fabienverdier.
     com/petit-aeroport-c28854844

     
    Restant à votre entière disposition.
     
    Merci encore.
     
    Très sincèrement,
     
    Fabien VERDIER,
    Elu de Châteaudun,
    Conseiller régional et conseiller municipal (Groupe "Châteaudun 2020").
    Courriel : fabienverdier.eureetloir@gma
    il.com

     

     

    Annex:
     
    We can develop many commercial flights there.
     
    You will find attached the last version of the document for Châteaudun Airport.
     
    The potential of Châteaudun is at least triple: 
    -  Geographic: between Paris and the Castles of The Loire (UNESCO Worlwide Patrimony). Very close to Orléans (around 430 000 inhabitants). 430 000 inhabitants in Eure-et-Loir. And very interesting for the South West of Paris (Versailles, Rambouillet....). Rambouillet – Châteaudun = 1 hour by car.
    Touristic: many places to see (Loir, Perche, Chartres Cathedral...). See the document attached; 
    Economic: Cosmetic Valley (Dior, Shiseido, Guerlain...), Pharmaceutical Pole (53 % of the French pharmaceutical production)...
      
    There are also a lot of beautiful sites to visit in the area. Tourists can stay for a week or even more than 10 days:
    - Châteaudun: 1st castle of the Loire, city legion of honor, caves of the fuller kayak, treasures of the Templars...
    http://www.chateau-chateaudun.fr
    - The Upper Loir Valley: from Illiers-Combray to Vendôme.
    - Bonneval: small Venice of the Beauce
    - Le Perche: Thiron-Gardais, Natural Regional Park...
    - The Châteaux of the Loire: 1h-1h20 (Chambord...)
    - Beauval Zoo
    - Chartres and its cathedral (40 minutes).
    - ...
    => Châteaudun can become a low cost airport for tourism.
     
    The aerial track is 2.3 km length ! (and 45 meters wide).
    The surface of the space is around 400 hectares.
     
    - Châteaudun is ideally located 1h15 from Porte de Saint-Cloud (Paris). We are very well positioned 130 kms from Paris. We are at the crossroads of different axes (Orléans, Blois, Le Mans, Chartres, Paris ...).
     
    - You will find some elements here: https://fr-fr.facebook.com/AirChateaudun
     
    Remaining at your disposal.
     
    Thank you.

    Sincerely,

    Fabien VERDIER
     


    votre commentaire
  • Bonjour,
    Nous devons trouver des sources de financement pour l'avenir de notre territoire et le Grand Châteaudun.

    - Ces sources de financement doivent générer un important "cash-flow", récurrent (année après année) et à long terme.
    - Voici un autre volet avec les éoliennes : une éolienne génère un revenu d'environ 20 K€ (pour une éolienne de puissance unitaire de 3MW) par an (et par éolienne) pour le territoire.

    - Des zones autour de Chatillon-en-Dunois, Arrou, Yèvres, Gohory... ont déjà été identifiés depuis plusieurs mois.

    - Avec un développement raisonné, nous pouvons espérer des revenus significatifs et importants, lorsque le radar militaire de l'EAR279 sera aménagé (et avec lui la couverture/surveillance du ciel national et européen). Celui-ci, lors du départ de l'Armée de l'air de Châteaudun, peut être enlevé. Actuellement, il empêche de disposer des éoliennes dans un rayon de 30 kms autour de l'EAR279.

    - Avec 25 éoliennes, nous pouvons générer un revenu pour le territoire (utile pour nos investissements, l'avenir civil de l'EAR 279...) de 500 000 € par an.

    - Le parc éolien, nouvellement posé, a une durée de vie de 20 à 25 ans. Ainsi, les sources de revenu pour le territoire et le Grand Châteaudun (via la fiscalité reversée) seraient significatives. Ainsi, pour les 400 hectares de l'EAR (ce qui permettrait de développer des emplois et un avenir civil), elles pourraient être de 10 millions d'euros à 12,5 millions d'euros au total.

    - Nous avons ici une demande de WPD (que je vous envoie, si vous m'adressez un courriel : fabienverdier.chateaudun@gmail.com), entreprise spécialisée dans l'éolien (et les énergies renouvelables), qui se déclare intéressée.

    - Lien complémentaire pour BayWa r.e : http://www.fabienverdier.com/engagement-de-la-societe-baywa-r-e-revenus-financiers-recurrents-pour--a147469020
    => avec une possibilité de financement à hauteur de 96 M€ (scénario haut), soit 2,4 M€ par an sur 40 ans (+ des avantages précieux pour les Dunois : baisse du prix de l'électricité, fonds de dotation, investissements dans les maisons et appartements pour réduire la dépense énergétique...).

    Merci.

    Bien à vous,

    Fabien Verdier


    votre commentaire
  •  

    Bonjour,
    J'ai récemment analysé l'aéroport de Beauvais (qui dispose de la même longueur de piste que Châteaudun). La logique est la meme pour d'autres Aéroports civils en Europe : Memmingem (Bavière, Allemagne, à 120 kms à l'Ouest de Munich) ou Skavsta (Suede, à 106 kms au Nord de Stockholm, Skavsta Airport).
    Cela fonctionne tres bien au niveau logistique et technique.
    - 60 destinations desservies en Europe (Europe du Sud et Europe centrale) ! ;
    - Environ 4 millions de passagers par an (flux entrants et sortants) ;
    - "Best Cost" : prix A/R par personne au départ de Beauvais-Tillé pour Stockholm = 32€ ! ;
    - Les avions sont donc remplis (taux de remplissage > 90%). Quelle est la stratégie ? Il s'agit du modèle de la forte baisse de prix (low fare rate, 41€ pour certains compagnies) => une augmentation très très forte de la demande.
    - => Il est par conséquent très important de comprendre que la croissance du trafic découle de cette stratégie tarifaire, et par conséquent que le développement de l'aéroport de Beauvais s'est fait par le marché (baisse de prix => hausse de la demande), et non via les pouvoirs publics.
    - Plusieurs compagnies aériennes sont présentes (c'est à dire qu'elles sont clientes de l'aéroport) : Volotea, Wizz air, Ryanair, Blue Air...
    - L'aéroport s'appelle Paris-Beauvais. Il faut faire de même pour Châteaudun. Le syndicat se nomme la SAGEB (Société aéroportuaire et de Gestion et d'Exploitation de Beauvais).
    - Temps de trajet en cars (au départ de Pote Maillot, à Paris) : environ 1h15. Coût = 17€ par trajet (cela rentre dans les recettes de la SAGEB). Châteaudun serait à environ 1h20 de Châteaudun en partant de Pont de Sèvres.
    - La SAGEB développe tous types de revenus annexes et complémentaires : shops, recharge de smartphone (2€/30 Minutes), parkings voitures (120€/8 jours, par exemple)...

    Quelques autres chiffres et metrics clefs :
    - Ce sont des Boeing 737-800. Soit 33 rangées de 6 places (de part et d'autre de l'allée) = 198 places dans l'avion.
    - Plusieurs avions Boeing sont basés (domiciliés) à l'aéroport de Paris-Beauvais.
    - Donc un A/R par jour (vers Rome ou autre) = environ 400 PAX (=Passagers) par jour par avion. Un avion peut faire 2 ou 3 A/R par jour.
    - Avec des vols réguliers durant 200 jours par an, on atteint 80 000 PAX par an et par avion (1 A/R par jour). On se situe à 160 000 PAX par an et par avion (2 A/R par jour, l'avion décolle à 09h50 de Beauvais pour Stockholm, il revient ; il refait une destination A/R dans l'après-midi).
    - Avec seulement 5 avions basés à Châteaudun, nous aurions environ 800 000 PAX par an au total (flux entrants et flux sortants). Si l'on retient un coefficient de remplissage de 90%, nous sommes à 720 000 PAX (=800 000 * 0,9) par an.
    - Rappelons que la Cour des Comptes (dans un rapport sur les Aeroports et leurs gestions) estime qu'à partir d'un niveau de 500 000 PAX par an, les Aeroports sont à l'équilibre sur le plan financier (phénomène d'économies d'échelle). À un niveau de 720 000 PAX, nous serions largement en excédent financier.
    - Nous y ajouterions la fabrication de pièces ou de sous-systèmes d'avions, la maintenance aeronautique (MRO), les écoles de pilotage... ces Activites dites "Bords de piste" sont génératrices de revenus (loyers, consommations locales dans les commerces de Châteaudun...).
    - Il convient également d'ajouter des événements réguliers et rendant visible la plateforme aéronautique et notre territoire : présentations de nouvelles voitures sur la piste, des meetings aériens (2 par an, plus de 60 000 personnes en 2013, le meeting aerien avait rencontré un formidable succès populaire), la répétition du défilé du 14 Juillet avec l'Armée française, la mise en valeur de CANOPEE (sur les missions (historiques et présentes) de l'Armée de l'air par exemple), les baptêmes de l'air (avions, hélicoptères...) et le survol du Loir, des Châteaux d'Eure-et-Loir, des Châteaux de la Loire... Ces Activites généreraient aussi des revenus pour le territoire Dunois.
    - Nous y ajouterions aussi le volet parc photovoltaïque (possibilité de monter à 2,3 M€ de revenus par an, pendant 40 ans) et éoliens (environ 20 k€/an/éolienne pour le Grand Châteaudun. Avec 25 éoliennes (Developpement raisonné, nous bénéficierions d'un cash-flow de 500 000€ par an. Et ce, pendant 20-25 ans, soit environ 10 M€ à 12,5 M€ au total).
    - Nous y ajouterions aussi le merchandising et les goodies.

    - Il y avait seulement deux décollages ce vendredi-là à Beauvais entre 09h30 et 14h (un vers Stockholm, un autre vers Rabat). Alors que l'aéroport se situe à 4 millions de PAX par an.
    - À Châteaudun, avec 5 avions basés, 2 A/R et par avion (durant 220 jours ouvrés par an (soit hors les week-end et jours fériés)), cela donne 4 mouvements par avion (Boeing et Airbus) par jour. Soit au total 20 mouvements par jour (pendant 220 jours par an). Si l'on estime qu'un avion génère une nuisance sonore durant environ 2 minutes, le total de nuisances au quotidien se situe au maximum autour de 40 minutes par jour (jours ouvrés). Ce qui est relativement faible. Une base aérienne en fonctionnement compte 30 à 40 mouvements par jour.
    - Si l'on retient 16h de temps éveillé par jour. Il y aura "du bruit" moins de 4,2 % du temps (220 jours par an). Les autres jours (week-end, jours fériés...), il n'y aura pas de nuisances sonores.
    - Pour réguler le trafic et le rendre pleinement acceptable, il est proposé que ce soit les Dunois qui soient actionnaires majoritaires (ou avec un niveau de présence au "Board" suffisant) du site et de l'aéroport (c'est à dire du syndicat mixte), via leurs collectivités locales (Grand Châteaudun, communes...). Ainsi, nous réglerons la place et l'importance du trafic en fonction des demandes des citoyens du Dunois. C'est aussi aux Dunois de tirer les bénéficies d'une activité aéronautique. En termes de développement économique, d'emplois, de consommation à Châteaudun et dans le Dunois (pour les commerces, les artisans...).
    - Il est important que la régulation du trafic reste dans le giron des Dunoises et des Dunois, de manière à ce que celle-ci soit pleinement acceptable et découle des souhaits de la majorité des citoyens.
    - Le développement d'un Aéroport civil est un moyen (et non une fin). Avec un niveau de 720 000 PAX par an, les Activites "Bords de piste", la capacité à redynamiser et à attirer des industries, nous serons fortement bénéficiaires (financièrement, avec les redevances aéroportuaires et les autres sources de revenus). L'idée est à travers lui de relancer, Châteaudun, le Dunois et au-delà. C'est aussi de ne plus aller à Roissy ou Orly pour prendre un avion. Et donc on désenclave le territoire : Châteaudun et l'Eure-et-Loir ne seraient plus (pour les affaires comme pour le tourisme qu'à 2h (voire moins) d'à peu près toutes les capitales et villes européennes (à des prix très bas et accessibles au plus grand nombre, moins de 100€ par A/R en avion), ce qui est très précieux dans le cadre d'une économie internationalisée. Cela serait un vecteur fort d'attractivité pour attirer des Médecins, des entreprises, des acteurs économiques...
    - Beauvais a créé environ 5 000 emplois (directs, indirects, induits, touristiques) dans l'Oise et autour. Nous pouvons donc tabler sur 1 000 à 1 500 pour Châteaudun, lorsque la plateforme atteindra son rythme de croisière.
    - Notre potentiel touristique est meilleur : Châteaux, 58 monuments classés et inscrits à Châteaudun, cathédrale de Chartres, Loir, Perche...
    - Notre potentiel industriel également : Cosmetic Valley (1er pôle mondial), Pole Pharma, tradition industrielle forte (ce qui est aussi le cas de l'Oise)...
    - Bref, nous avons à Châteaudun toutes les cartes (et les atouts) en main. À nous de savoir nous en servir (et de ne pas gâcher cette occasion) afin de créer de l'emploi et du dynamisme économique à Châteaudun, en Eure-et-Loir et au-delà en région Centre-Val de Loire.

    Merci.

    Bonne journée,

    Fabien

    #Emplois
    #Dynamisation
    #Châteaudun


    votre commentaire
  •  

    Vous êtes plus de 70 000 visiteurs uniques à avoir lu, visité, téléchargé des documents sur ce site Internet (de février 2016 à novembre 2018).

    Merci !

    Fabien


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Voici mon interview TV sur France 3 Centre-Val de Loire :

     

     

     

    Fabien Verdier était l'invité politique du 19/20 ce lundi 26 novembre. Le conseiller municipal d'opposition à Châteaudun a plaidé pour la création d'un aéroport sur l'ancienne base aérienne. Il s'est également inquiété des nombreux retards sur la ligne TER.

     

    Lien (vers l'article complet) : 

    Télécharger « ITW TV France 3 CVdL Nov 2018.pdf »

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires